LE MAWONAJ, UN CHEMIN D’ÉVEIL

LE MAWONAJ, UN CHEMIN D’ÉVEIL

========> Retrouvez Roméo C. sur Pranalia et réservez votre soin en cliquant ICI

Tous les humains naissent uniques et finis. Tous et chacun de nous avons un système de valeurs, un mode opératoire et un tempérament qui nous est propre, singulier et unique dans l’histoire de l’humanité. C’est notre Soi Authentique.

Du fait de notre dépendance physiologique, de notre dépression infantile précoce et notre blessure narcissique ; face aux conditionnements socio-éducatifs endémiques à nos sociétés modernes véhiculés par les messages contraignants, nous avons développé un Moi social. Construire ce personnage fictif, superficiel et sur-adapté nous a été salutaire. Les problèmes ont commencé quand nous nous sommes identifiés à ce personnage et avons perdu contact avec qui nous sommes vraiment, notre Soi Authentique. 

Depuis, nous passons notre vie à apaiser notre DIP (dépression infantile précoce), prouver notre innocence, notre conformité pour nous assurer de recevoir le regard de l’autre sans lequel nous risquons de mourir.

C’est dans cet écartèlement entre qui nous sommes vraiment et ce que nous devons faire que se situe tout ce qui nous fait souffrir : les relations toxiques, le burn out, la dépression. 

Tous ces phénomènes sont déclenchés par des événements que nous nommons souvent « accidents de la vie » mais leur cause n’est jamais leurs déclencheurs.

Si tant d’entre nous trainent dans ces situations c’est parce que nous nous focalisons sur les déclencheurs et sur les réponses émotionnelles de ces situations plutôt que d’en traiter la cause profonde. 

La bonne nouvelle, c’est que les progrès des neurosciences et des thérapies brèves rendent tout à fait accessible et simple la résolution du conflit. La moins bonne nouvelle, c’est que la démarche peut être inconfortable et dans le même temps, on peut facilement passer à côté.

Le mawonaj fait référence aux personnes qui dans l’histoire coloniale ont refusées le statut d’esclave, refusées de se soumettre, refusées de perdre leur liberté fondamentale. Mais elle ne s’adresse pas qu’aux afrodescendants.

La démarche est double. Dans un premier temps, il va s’agir de retrouver son propre système de valeurs. Non pas celles que d’autres ont tenté de nous transmettre mais celles qui constituent notre essence même, ce que nous sommes avant qu’on ne nous dise qui nous devions être. 

Il s’agira également de rendre conscient notre Mode Opératoire Identitaire et Itératif (MO2i). C’est notre excellence d’action, le fruit du moindre effort qui donne le résultat maximum. Tout cela représente notre tempérament original et originel. 

Dans un second temps, il est question de déconstruire le Moi social, le faux self et toutes ses sous personnalités psychoactives. En tout cas, il convient d’arrêter de s’y identifier. Il s’agit d’identifier les croyances racines, les impuissances apprises et de les désamorcer pour retrouver enfin la liberté, la capacité de choisir sa réponse émotionnelle en conscience. D’ailleurs, il n’est pas tant question de retrouver sa liberté, puisque nous ne l’avons jamais perdue. Il s’agit de se souvenir que nous sommes libres et de jouir de cette liberté d’être qui nous caractérise et qui est notre intention d’incarnation, notre mission de vie.

========> Retrouvez Roméo C. sur Pranalia et réservez votre soin en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Fermer le menu